5 bonnes raisons de rejoindre notre MS

  1. La grande notoriété de de la formation : ce troisième cycle en IE est reconnu pour son excellence par les professionnels de l’IE, les consultants en management, et les dirigeants d’entreprises qui recrutent pour les fonctions de la stratégie et de l’intelligence.

  2. La qualité des intervenants : ils sont des experts de l’intelligence économique et stratégique soit dans leurs fonctions au sein de leurs entreprises soit comme professionnels du conseil en IE, en stratégie, développement international, sûreté, influence et gestion de crise.

  3. De nombreux partenariats avec les entreprises : elles sont plus d’une vingtaine aujourd’hui à nous faire confiance.

  4. Les moyens dédiés : la formation s’appuie sur les nouvelles technologies et systèmes d’information. Un PC portable est prété durant la durée de la formation.

  5. Une pédagogie globale : la pratique des cas et les jeux de simulation, les réflexes de comportement si particuliers de l’intelligence économique font parties des moyens d'enseignement. Ces derniers concilient donc l’acquisition des savoirs théoriques avec la mise à disposition "des bonnes pratiques de l’intelligence économique et stratégique" via :

  • des missions ponctuelles que nos étudiants réalisent à la demande de nos partenaires,

  • des colloques et séminaires sur des thèmes originaux auxquels nos étudiants participent activement par leurs travaux de recherche et d’analyse,

  • un projet annuel collectif coïncidant, avec des demandes d’intelligence des pouvoirs publics et/ou d’entreprises. Une promotion a ainsi réalisé un travail d’I.E. sur les stratégies des Fonds d’Investissement opérant en France par rapport à nos entreprises de biotechnologie et a participé par ses recherches au futur Observatoire sur les Fonds d’Investissement. Elle a soutenu ses travaux au SGDN, devenu depuis SGDSN (Secrétariat Générale de la Défense et de la Sécurité Nationale), devant un jury présidé par M. Bernard BESSON, alors chargé de mission auprès du Haut Responsable à l’Intelligence Economique, M. Alain JUILLET, et constitué d’entreprises concernées par la problématique abordée selon une démarche globale d’I.E.

  • des exercices de simulation permettant aux personnes en formation de mettre en pratique les méthodologies enseignées et d’acquérir des automatismes : un scénario déroulé en 24H chrono, plongeant les personnes en formation dans un contexte de crise, chacun et chacune jouant le rôle d’un cadre ou dirigeant d’entreprise confronté à une situation critique. La mise en place d’une « War Room » pour suivre la situation en temps réel, anticiper les répercussions possibles des événements, gérer la relation avec les médias, les partenaires sociaux et industriels, les clients, les concurrents, les acteurs institutionnels et l’opinion publique, optimiser la prise de décision. Face à la crise, ils doivent mettre en œuvre les actions les plus appropriées pour sortir leur entreprise de cette situation délicate.

N'hésitez plus, rejoignez nous!