Informatique Embarquée

3ème année - École d'ingénieurs

L'option Informatique embarquée (INEM) a pour ambition de former des ingénieurs experts en technologies du logiciel embarqué; celles-ci sont au cœur des applications industrielles fortement innovantes comme l’aéronautique, l’automobile, la robotique, la domotique ou l’Internet of Things (IoT).

Contexte et objectifs

Les systèmes embarqués, souvent critiques, temps-réel et soumis à diverses contraintes non fonctionnelles comme l'occupation mémoire ou la consommation d'énergie, sous-tendent la société numérique contemporaine. Ces systèmes autonomes et intelligents doivent répondre également à d’autres problématiques liées à leur importance stratégique comme la robustesse, la sécurité, la fiabilité et la sûreté de fonctionnement.

Avec la généralisation des techniques d’échange de données, les systèmes embarqués sont maintenant communicants. Le développement de ces objets connectés mobilise ainsi, outre des connaissances informatiques générales, des compétences spécifiques au monde de l’embarqué, relevant par exemple des systèmes d'exploitation temps-réel, de l’architecture des microprocesseurs, des protocoles de communication, des interfaces homme-machine, de l’intelligence artificielle ou de l’optimisation de code.

L’option INEM se focalise sur ce socle logiciel fondateur des technologies de demain.

 

Doubles Diplômes

L’option INEM est compatible avec d'autres parcours pédagogiques.

  • Master MADOCS (Data Science), Université Cergy-Pontoise : Les cours approfondis en Data science de ce master, associés à la formation INEM en informatique embarquée, conduisent à une synergie de compétences adaptée au développement d’applications liées à des capteurs embarqués et utilisant le traitement de données Big Data.
  • Master SIC (Systèmes Intelligents et Communicants), Université Cergy-Pontoise et ENSEA :  Ce double diplôme vous permettra d'approfondir vos connaissances en intelligence artificielle, robotique, Deep Learning, … et constitue une suite logique aux cours en informatique embarquée INEM.

 

Métiers

 

Les élèves de l’option INEM sont particulièrement recherchés sur le marché de l’emploi, aussi bien sur le territoire national qu’à l’international, et ce dans des emplois à forte valeur ajoutée et à forte potentialité de développement, comme :

  • Ingénieur Logiciel embarqué et objets connectés

  • Game Engine Programmer

  • Robotics Software Engineer

  • Ingénieur logiciel

  • Ingénieur logiciel embarqué

  • Software Engineer

 

Formation/Enseignements

Avec 50% des cours assurés par des intervenants venus du monde de l'entreprise10% par des chercheurs de grands centres de recherche académique, et 40% par les enseignants de l'école, le programme de l'option INEM permet d'acquérir les compétences clés du monde de l’embarqué, structurées en quatre modules.

  •  Architecture
    • Structure des systèmes embarqués
    • Linux embarqué et systèmes d'exploitation temps-réel
    • Hardware Software Interface
    • Compilation 
  • Programmation
    • Programmation GPU
    • Programmation Android
    • Qt
    • C et Python
  • Sécurité
    • Cybersécurité
    • Qualité du logiciel embarqué
    • Sûreté de fonctionnement
    • Vérification et validation
  • Applications
    • Intelligence artificielle embarquée
    • IHM embarquée
    • Objects connectés
    • Business Models

 

  • Interventions d'experts dans les technologies de pointe de l'informatique embarquée 
  • Stage de 4 à 6 mois en entreprise
  • Projet de fin d'études

Projets typiques de l'option INEM

L’option INEM axe sa pédagogie à la fois sur un contenu pédagogique adapté et des projets permettant de les mettre en pratique. On a listé ci-dessus certains des plus innovants.

  • Robot NAO pour enfants autistes. Il s’agissait d’utiliser l'intelligence artificielle (réseaux de neurones) en robotique pour la synchronisation de mouvement, dans le cadre d’un projet commun avec l'équipe de recherche Neurocybernétique (ETIS, Université Cergy-Pontoise).

  • Développement de jeux vidéo. Ce projet alliait le langage Qt5 à une IHM embarquée avec un écran tactile, une carte UDOO Quad et le système d'exploitation Linux embarqué.

  • Application domotique. Une lampe connectée, contrôlée à distance via un Arduino et un module WiFi, pouvait changer de comportement en fonction de la météo, des horaires et des notifications sur les réseaux sociaux.

  • Plateforme robotique open-source NORMA. Il s’agissait de développer des fonctionnalités de géolocalisation, de communication et  de recherche de bornes de recharge pour un fauteuil roulant mobile et connecté, dans le cadre d’un projet avec l'entreprise Challenging Solutions.

 

Responsable de l'option

Nga Nguyen