Devenir ingénieur, un choix d'avenir

Devenir ingénieur, un choix d'avenir

Notre époque a besoin d’experts pour diagnostiquer les problèmes, produire des solutions et mener des projets ambitieux. La formation d’ingénieur à la française est une référence de haute qualité et nos ingénieurs sont recherchés dans tous les secteurs, en France comme à l’étranger.

Les jeunes diplômés de l’EISTI sortent de l’EISTI avec la promesse d’une carrière ouverte sur le monde et l’avenir

Ingénieur : un métier qui ne connaît pas la crise

Le dernier observatoire des Ingénieurs réalisé par l’IESF (Ingénieurs Et Scientifiques de France) le confirme : les ingénieurs bénéficient d’une bonne situation générale et d’une forte dynamique de recrutement avec près de 100 000 embauches pour un premier emploi ou une évolution de carrière. Un tiers de ces recrutements (soit environ 33000) concerne les jeunes diplômés dont 17% à l’étranger.

Les jeunes ingénieurs diplômés  qui bénéficient du meilleurs accès à l’emploi viennent de formation en économie, gestion, finance et audit et en NTIC (Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication) avec un taux d’employabilité pour ceux entrant dans la vie active de près de 90% en moyenne.

On compte plus de 800 000 ingénieurs en 2013 en France dont 36 800 nouveaux diplômés en formation initiale. Le nombre d’ingénieur croît ces dernières années de près 5% par an.


Ingénieur en Informatique : tout l’univers des TIC

Le SYNTEC répertorie 7 familles de métiers dans l’informatique :

  1. conseil et expertise,
  2. conception et développement,
  3. conduite de projets,
  4. administration et exploitation,
  5. formation et accompagnement,
  6. commercialisation de produits et services,
  7. enseignement et recherche.

Ces métiers s’exercent dans tous les secteurs d’activité, dans le monde entier.

En constante évolution, ils offrent des carrières au parcours variés en recherche permanente d’innovation. En un mot on ne s’ennuie jamais en travaillant dans les NTIC.

Vous avez donc la possibilité de choisir le métier qui vous correspondra le mieux avec des débouchés larges puisque ces secteurs sont en manque d’ingénieurs.


Ingénieur en mathématiques : entrez dans le monde de la finance, de la modélisation et des données

Aujourd’hui, de nombreux domaines des nouvelles technologies s’appuient très largement sur les mathématiques en plus de l'informatique. Les techniques de modélisation en finance et dans l’industrie, le Big Data, la simulation informatique… font appel aux mathématiques. Ce sont des domaines d'expertises en pointe et en développement auxquels l'EISTI propose de former les ingénieurs en mathématiques de demain. 

Là encore, ces expertises donnent accès à des métiers variés dans des secteurs multiples : banque, finance, assurance, environnement santé, marketing, industrie.