UGEI : UN ACTEUR ENGAGÉ DEPUIS 20 ANS AU SERVICE DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

20 ans, le bel âge !

Nesim Fintz

C 'est aussi l'âge moyen des 33 000 élèves qui construisent leur avenir au sein de l'une des 29 institutions (écoles d'Ingénieurs et de management) qui composent l'Union des Grandes Ecoles Indépendantes, l'UGEI, que j'ai le plaisir et l'honneur de présider et qui vient de fêter son vingtième anniversaire.20 ans, c'est l'occasion de célébrer un parcours, de s'arrêter sur des résultats concrets :

  • aujourd'hui plus de 7 500 diplômés à Bac +5 quittent chaque année nos écoles et entrent sans difficulté dans la vie active.
  • 63 campus maillent le territoire national et rendent  le savoir toujours plus proche et accessible, à tous les publics.
  • 1600 enseignants et enseignants-chercheurs permanents sont les acteurs engagés au quotidien.
  • des points forts nous confortent dans notre mission : l'ouverture sociale et le mérite républicain des formations reconnues pour leur qualité et un recrutement marqué par sa diversité et son excellence  l'innovation pédagogique l'optimisation du placement de nos diplômés la valorisation de nos efforts de recherche surtout partenariale
  • le sérieux de notre dialogue avec les pouvoirs publics
  • notre solidarité avec l'ensemble des acteurs de l'enseignement supérieur la collaboration étroite et efficace avec les milieux économiques et industriels. A cet égard, nous accordons une grande importance à entrepreneuriat. Pour ses 20 ans, l'UGEI  a lancé le Challenge Op'innov, concours de l'innovation qui permet à des élèves issus des différentes écoles de l'Union de s'associer pour conduire ensemble un projet innovant.

Un anniversaire c'est aussi l'occasion de réaffirmer ses fondamentaux. L'UGEI, c'est une philosophie : l'indépendance (une gouvernance autonome dans un cadre contractuel assumé) ainsi que des valeurs républicaines partagées au service de l'éducation : excellence, innovation, humanisme et laïcité. Cette philosophie et ses valeurs  s'expriment dans une volonté de proposition et non de confrontation. L'indépendance n'est pas une armure défensive mais une liberté responsable qui conduit à un devoir urgent. Dans une situation économique ardue, l'UGEI contribuera sans faille à faire de l'enseignement supérieur l'un des piliers d'avenir de notre pays. Enfin à 20 ans, on peut émettre des vœux pour demain. Je forme donc celui que nous puissions voir l'essor des EESPIG (Etablissement d'Enseignement Supérieur Privé d'Intérêt Général) se poursuivre.