Soutenance de thèse de Mohammed Bougaa

L'EISTI tient à féliciter chaleureusement un de ses enseignants en Informatique, Mohammed BOUGAA, pour la soutenance de ses travaux de thèse intitulés « Une approche basée sur les processus et dirigée par les compétences pour l’Education en Ingénierie des Systèmes »,

dirigés par Alain RIVIERE et Hubert KADIMA le 29 septembre 2017 sur le campus de Cergy.

Composition du jury :

M. Alain RIVIERE, Directeur de thèse, Supméca Paris, France

M. Claude LAPORTE, Rapporteur, École de technologie supérieure, Canada

M. Eric LEVRAT, Rapporteur, Université de Lorraine, France

Mme Marija JANKOVIC, Examinatrice, CentraleSupélec Paris, France

Mme Odile MORNAS, Examinatrice, Thales University, France

M. Rory V. O'CONNOR, Examinateur, School of Computing, Irlande

M. Hubert KADIMA, Co-directeur de thèse, EISTI Cergy, France

M. Stefan BORNHOFEN, Encadrant de thèse, EISTI Cergy, France

 

 Résumé:

Faire face aux systèmes complexes d'aujourd'hui nécessite des ingénieurs systèmes hautement qualifiés. Mais pour être efficace en tant qu'ingénieur système, les étudiants en différentes disciplines d'ingénieries traditionnelles ont besoin d'une expérience pratique et réelle dans ce type de systèmes complexes, en plus des connaissances théoriques nécessaires dans leur discipline.

L'éducation dans le domaine de l'ingénierie des systèmes (IS) concerne aussi bien les compétences et les processus, que les faits transférables et les connaissances. Cela rend l'éducation en IS un sujet très difficile, avec un besoin de considérer à la fois la complexité des systèmes à concevoir, ainsi que la complexité et l'abstraction de l'IS dans certains de ses principes fondamentaux. Des efforts considérables ont été accomplis afin d'améliorer les pratiques de cette discipline et pour  faire face à la complexité des systèmes actuels et à l'éducation en IS. Ces efforts sont fournis par les organisations utilisant l'IS et les établissements universitaires et collèges formant des ingénieurs. Ils ont conduit à la production de normes, de documentations pour ces normes, des modèles d'évaluation des processus, ainsi que des modèles de compétences, tout en améliorant le déploiement et la pratique de cette discipline dans l'industrie.

Au cours de cette thèse, nous avons examiné les pratiques actuelles en matière d'éducation  en IS, et nous avons conclu qu'il n'existe pas de solution d'apprentissage formelle, unique, et adoptée par la communauté pour cette discipline. Une solution capable de répondre aux défis de l'industrie, et de produire des ingénieurs systèmes bien formés ou des ingénieurs spécialisés ayant des connaissances minimales viables sur les principes fondamentaux de l'IS. Une solution qui devrait être facilement transférable d'une université à une autre, et d'une discipline d'ingénierie à une autre, et qui permet de former des ingénieurs système de différents niveaux d'expertise en largeur et/ou en profondeur sur les principes de l'IS. Nous avons ensuite essayé de prendre en compte quelques aspects de base du domaine de l'éducation, comme le modèle pédagogique qui devrait être utilisé et le rôle que la technologie et les formateurs devraient jouer dans un environnement idéal d'éducation en IS. Nous avons fini par proposer une approche novatrice pour former les étudiants sur les principes fondamentaux de l'IS, indépendamment de leur discipline technique. Nous avons proposé une approche centrée sur l'utilisation des processus normalisés en IS, tout en faisant en sorte que le scénario d'apprentissage soit très adaptable et qu'il puisse être piloté par les compétences d'IS acquises ou à acquérir. Ensuite, une plateforme Web a été développée pour soutenir cette nouvelle approche d'apprentissage. Enfin, un échantillon d'étudiants de premier cycle et de leurs formateurs ont été interrogé sur l'utilité et l'efficacité de cette solution, et un autre échantillon de doctorants l'avait expérimenté dans un cours d'initiation à l'IS, dans le cadre d'une approche d'apprentissage par projet (APP).

En utilisant cette approche, les étudiants ne seront pas seulement en mesure de bien concevoir le système demandé de manière distante et collaborative, mais ils seront aussi capables de l'élaborer de manière appropriée. Cela leur permettra d'apprendre les principes et processus fondamentaux de l'IS, à mieux communiquer dans un environnement de travail, la gestion d'équipe, la collaboration et les compétences techniques connexes. Les formateurs d'un autre côté pourront mieux gérer leur parcours d'apprentissage, les ressources pédagogiques, et les résultats escomptés. En utilisant cette solution, les organisations de ces formateurs et étudiants, c'est-à-dire les universités et les collèges, pourront gérer et normaliser les compétences acquises par leurs futurs ingénieurs systèmes à tous les niveaux.

 

 Mots-clés : Ingénierie des Systèmes (IS), Education de l'IS, Normes de l'IS, Apprentissage Par Projet, Modèle de Cycle de Vie, Modèles de Compétences.