L'HDR, étape importante dans la carrière d'un chercheur

L'expérience d'Astrid Jourdan

Fin juin, Astrid Jourdan, Co-responsable pédagogique du campus de Pau et membre des projets MONTUS & TORUS a soutenu son Habilitation à Diriger des Recherches.

Son mémoire porte sur l’analyse et la planification d’expériences numériques pour l’étude de gros codes de calcul, et plus particulièrement sur l’étude du lien entre les variables d’entrée et de sortie d’un simulateur. 

La partie planification concerne la construction de plans d’expériences permettant de déterminer comment fixer les valeurs des variables d’entrée afin de récolter un maximum d’information en un minimum de simulations

La partie analyse est constituée de deux axes :

  • L’analyse de sensibilité qui permet de déterminer quelles variables d’entrée ont un réel impact sur la variable de sortie. L’objectif est de mieux comprendre la relation entre les entrées et la sortie, et de réduire la dimension d’un problème en éliminant les variables non active.
  • L’ajustement de métamodèles (krigeage, SVR, réseaux de neurones…) afin de remplacer un gros code de calcul dans différentes analyses (optimisation, analyse de sensibilité…)

Initialement, ces travaux ont été appliqués aux simulateurs de l’industrie pétrolière. Depuis 5 ans, ces outils statistiques sont développés en transversalité avec le département informatique sur des méthodes d’optimisation type métaheuristiques.

Le mémoire se termine avec une présentation d’axes de recherche interdisciplinaires développés dans le cadre de projets ou contrats industriels liés aux sciences environnementales.