Entretien avec Philippe Deconinck, EXL Group

EXL Group vient de renouveler pour 3 ans la Chaire Business Intelligence avec l’EISTI.  Philippe Deconinck , Associé et Directeur BI nous livre sa vision de ce partenariat
 

Comment est né le partenariat avec l’EISTI ?
Une des valeurs d’EXL Group est de veiller à former nos équipes et à les faire monter en compétence tout au long de leur parcours professionnel. Déployer très en amont, en  particulier auprès de jeunes encore en cours de formation cette approche nous a conduits à nous intéresser à l’EISTI. C’est en effet  une volonté stratégique forte pour EXL Group que de partager avec de futurs ingénieurs notre vision du métier de consultant. Ainsi,  nous avons très tôt assuré des enseignements à l’EISTI. Et puis s’est présentée l’opportunité de reprendre la chaire Business Intelligence, nous n’avons pas hésité une seconde. 

Pourquoi l’EISTI ? 
Plusieurs aspects sont pris en compte. La très bonne réputation de l’EISTI notamment en BI a été un critère important. La qualité de notre relation est aussi décisive. Enfin, nous comptons parmi nos collaborateurs des anciens élèves avec un bon niveau de formation et souvent très attachés à leur école. Tout cela a concouru à nous rapprocher de l’EISTI qui est d’ailleurs la première institution avec laquelle nous avons concrétisé un partenariat, aujourd’hui le plus complet. 

Que vous apporte la Chaire Business Intelligence de l'EISTI ? 
Tout d’abord nous sommes très à l’écoute de demandes nouvelles de l’EISTI qui identifie les nouveaux domaines à intégrer aux cours que nous dispensons. Par exemple, nous avons ajouté des séances sur la gestion documentaire des projets BI suite à des retours de la part des étudiants de l'option [L'EISTI propose l'option BI en 3e année de la formation d'ingénieur]. Ce dialogue renforce notre propre veille technologique et nous aide  à nous remettre en question et à  faire évoluer l’entreprise. Ensuite, dispenser une formation à de jeunes étudiants est également très formateur pour nos consultants qui réfléchissent ainsi à la façon de transmettre les acquis de leur expérience.  Les  collaborateurs volontaires qui s’investissent à l’EISTI y voient un vrai challenge et les retours d’expériences sont riches d’enseignements. Selon leurs propres dires, ils apprennent  au contact des élèves à mieux définir et expliquer leur métier.
Enfin, nous intégrons tous les ans des Eistiens. Les stages que nous ouvrons aux élèves-ingénieurs de 3e année sont des stages de pré embauche et nous attendons d’ailleurs des stagiaires qu’ils abordent notre entreprise comme leur futur employeur. 

Quelles sont les perspectives pour ces 3 années ? 
La Business Intelligence est un métier en pleine mutation. Les interactions avec les nouvelles technologies, la data science, le Big Data se développent considérablement. Le fait que l’EISTI soit déjà positionnée sur ces nouveaux domaines nous intéresse pour envisager de nouvelles collaborations.

En guise de conclusion ?
Notre partenariat avec l’EISTI est une très bonne expérience confortée par la complémentarité et la convergence de nos valeurs… nous ne souhaitons qu’une chose : continuer ! 

www.exl-group.com