Discours de Nesim Fintz suite aux événements de Paris

Vidéo du discours de Nesim Fintz précédant la minute de silence en hommage aux victimes des attentas de Paris.

Mes Chers amis,

C’est avec une grande tristesse mais  aussi une fureur incommensurable que je prends la parole aujourd’hui avant la minute de silence pour honorer la mémoire de ces êtres qui me sont chers même si je ne les connaissais pas individuellement et qui ont été lâchement assassinés ce weekend.
La guerre à laquelle nous assistons bien malgré nous n’est pas une guerre de religion mais une guerre de l’obscurantisme contre nos valeurs issues en grande partie des Lumières. Je suis triste car parmi les assassins de vendredi, il y avait des citoyens français qui se sont trouvés sur les bancs de l’école républicaine et auxquels nous n’avons  pu enseigner ni la liberté, ni la laïcité, ni la fraternité qui sont les valeurs fortes de notre République et de notre Nation.
La veille de ces odieux attentats, je représentais la CDEFI au Ministère de l’Education Nationale de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche en tant qu’ambassadeur de la réserve citoyenne. Je crois qu’il y a encore beaucoup à faire pour que dans cette guerre que nous a ouvert l’obscurantisme, tous les français sans exception puissent être du bon côté.
Platon disait qu’on ne pouvait guère reprocher à un enfant d’avoir peur de l’obscurité. En revanche il est inadmissible, après avoir vu la lumière, de revenir à cette obscurité. Chaque individu qui prend les armes du côté de l’obscurantisme dans cette guerre après avoir été à l’école de la République est quelqu’un à qui nous n’avons pas pu  faire aimer la lumière.

Mes Chers Amis, 
Ces gens-là, tel l’aveugle de Descartes, ont  envie de nous entrainer dans la cave pour nous faire abandonner nos propres armes. Mais la France saura combattre ces fanatiques tout en gardant l’esprit de liberté qui nous est tellement cher et qu’ils veulent anéantir à tout prix. Mais que nous ne lâcherons JAMAIS…JAMAIS…JAMAIS…

Mes Chers Amis, 

Après les attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher, il y a eu quelques voix discordantes qui ont dit qu’ils avaient bien mérité leur sort, les uns parce qu’ils avaient osé caricaturer le Prophète et les autres parce qu’ils étaient simplement juifs.
Aujourd’hui l’obscurantisme s’est attaqué à notre jeunesse. Vont t’ils oser dire que c’est parce qu’ils aimaient la vie, parce qu’ils avaient le sourire aux lèvres et l’avenir devant eux qu’ils ont été lâchement massacrés. Ou vont ’ils enfin admettre que ces assassins ne détestent rien plus que cette jeunesse souriante, éprise d’amour et de liberté qu’ils croient incapable de défendre leurs valeurs et c’est là leur plus grande erreur.

Mes Chers Amis, 

Comme je vous l’ai dit tout à l’heure, nous sommes en guerre mais cette guerre nous ne la gagnerons pas simplement avec les armes, mais aussi en faisant prospérer nos idées, en faisant partager notre amour de la laïcité qui promeut l’autonomie morale et intellectuelle des personnes, la liberté de conscience ainsi que la pleine égalité de leurs droits au sein de la communauté républicaine. La Laïcité est pour moi le bras armé de la fraternité au sein de la République et l’arme la mieux adaptée dans ce féroce combat avec les forces du mal.

VIVE LA FRANCE, VIVE LA REPUBLIQUE