Des eistiens chez Google 3/3 : Damien, EISTI 2k17

Plusieurs diplômés de l'EISTI qui ont rejoint Google  nous font part de leur expérience et partagent leur vécu au sein de la célèbre firme.

Damien, EISTI 2k17, Software Engineer chez Google depuis 2017

Comment avez-vous été recruté par Google l’année même de la diplomation ?
Ma chance est qu’Étienne ait gardé le contact avec le campus de Pau depuis qu’il est à Londres. Il vient nous voir une fois par an et discute beaucoup avec nous de nos projets. Il a ainsi soutenu ma candidature chez Google, d’abord pour un stage. Avoir la recommandation d’une personne reconnue en interne est un atout indéniable. Il faut savoir que les entretiens sont poussé. De même pour le recrutement d’un stagiaire, c’est très sérieux. J’ai donc fait mon stage en tant sur Software Engineer à New York, et la procédure s’est enclenchée naturellement pour envisager l’embauche.

Vous avez donc été embauché à New York ?
C’est un peu plus compliqué : on ne peut pas faire de demande de titre de séjour actuellement aux Etats Unis, il faut attendre avril. Pour ne pas interrompre mon activité, Google m’a demandé de rejoindre le site de Londres, et finalement je pense que je vais y rester.

Qu’est-ce qui a fait la différence dans votre profil pour que vous soyez recruté ?
Du point de vue des compétences techniques, ce sont mes contributions dans des projets Open source qui ont pu en attester. Du point de vue de la formation, ma spécialisation en Cloud Computing  a été très appréciée. C’est aussi la formation qu’a suivi Etienne à l’EISTI, c’est une option qui a donc fait ses preuves par rapport aux attentes de Google, cela met en confiance un recruteur.

Pourquoi Google ?
Avant d’entrer, j’étais intéressé par l’envergure des projets et le côté innovant des technologies qui y sont utilisées. Aujourd’hui, avec l’expérience de quelques mois dans l’entreprise, mon point de vue a changé et c’est plutôt la formation, l’ambiance et les conditions de travail qui sont les atouts primordiaux pour moi de Google.

Quel est votre poste et quelles sont vos activités chez Google ?
Je suis chargé de l'infrastructure des plateformes d'analyses de données (en particulier pour Android). Je collabore aussi avec d’autres services pour améliorer les infrastructures mises à disposition des équipes internes pour tester et délivrer les nouveaux outils.

Qu’est-ce qui vous a surpris à votre arrivée dans l’entreprise ?
On peut y trouver une multitude de services accessibles à la pause : musique, sports, murs l’escalade, cours de cuisine. Le bien-être du salarié est considéré comme déterminant dans sa capacité à bien travailler, et le concept est très poussé chez Google.

Quels conseils pourriez-vous donner à un élève qui voudrait entrer chez Google (à part d’aller à l’EISTI !) ?
Je pense qu’il faut participer à des projets open-source (en dehors de l’Ecole), se tenir informé sur les avancées en machine learning, l’infrastructure distribuée et le développement web et pourquoi pas suivre quelques MOOCS pour consolider plus encore ses connaissances en algorithmique. Les compétences techniques sont vraiment au top chez Google, et il ne faut pas transiger sur ce point si on veut passer les entretiens d'embauche.