Des eistiens chez Google 1/3 : Etienne, EISTI 2k12

Plusieurs diplômés de l'EISTI qui ont rejoint Google  nous font part de leur experience et partagent leur vécu au sein de la célèbre firme.

Etienne, Senior Site Reliability Engineer chez Google depuis 2012 à Londres.

 

Comment avez-vous rejoint Google dès votre premier poste ?
A la fin de l’EISTI, je n’ai pas candidaté : c’est Google qui est venu me chercher. Pendant mes études, j’avais pris l’habitude de réaliser des « contributions publiques » sur des sites de développement informatique, notamment sur Linux qui me passionne. Sans doute que mon code n’était pas trop mauvais et qu’il a attiré l’attention de quelqu’un…

Qu’est-ce qui a fait la différence dans votre profil pour que vous soyez recruté ?
Je ne saurai peut être jamais la réponse ! Mais ce dont je suis certain c’est que quelqu'un qui sait baratiner, mais qui n'est pas capable d'écrire du code correct, ne survivra pas aux entretiens. Cela dit quand je dis "coder" dans ce contexte c'est plutôt large, ça inclut aussi savoir raisonner correctement en termes de conception et de performances. D'une manière générale, ce qui est important ce n'est pas juste savoir-faire, c'est aussi et surtout comprendre ce qu'on fait, pourquoi on le fait, quelles sont les motivations, les alternatives et les implications. C’est ce que l’EISTI m’a appris… entre autres choses.

Pourquoi avoir choisi d’accepter l’offre de Google ?
J’ai envie de dire « Parce que ça ne se refuse pas ! ». En pratique le raisonnement est inversé : pour quelqu'un de normalement constitué, il faudrait une très bonne raison pour refuser une offre de Google, surtout en sortie d'école. En bref à la question "pourquoi Google", je répondrais : pour le prestige ? L'effet sur le CV ? Le salaire ? Le challenge ? Le fait que Google ait une super image auprès des jeunes diplômés ?

Quel est votre  poste et quelles sont  vos responsabilités ?
Mon poste est "Senior Site Reliability Engineer". En gros, mon rôle consiste à m'assurer que les services dont j'ai la charge (Google Analytics en particulier) fonctionnent correctement, tant en termes de fiabilité que de performance. Par le développement logiciel que je réalise, je suis garant des améliorations sur la stabilité et la performance de nos systèmes. C’est une grosse responsabilité ! Il existe des  SRE dans chaque branche des outils Google, par exemple un de mes collègues est en charge du pipeline de traitement de vidéos Youtube.

Quels conseils pourriez-vous donner à un élève qui rêve d’entrer chez Google (à part d’aller à l’EISTI !) ?
Il faut qu’il fasse des projets pour s’entrainer, ceux de l’école bien sûr, mais aussi des projets en plus. En particulier  des projets qui ont trait à la performance, aux algorithmes, structures de données et systèmes distribués en regardant bien les avantages et les inconvénients de chaque choix technique. En fait, il faut qu’il se mette dans la peau d'un ingénieur au final !