5 chaires d'excellence lancées par l'Initiative Paris Seine

L’Initiative Paris Seine, qui a pour ambition de développer une université de recherche internationale, lance ses 5 premières chaires d’excellence. L’objectif de l’Initiative est d’être classée à l’horizon 2030 parmi les 200 meilleures universités mondiales.

« Ce dispositif de chaire d’excellence est l’un des outils que nous avons décidé de développer pour renforcer l’attractivité et la compétitivité de la recherche. Il permet de développer le potentiel et la visibilité scientifique, en attirant des chercheurs de très haut niveau. », indique François Germinet, président de l'université Paris Seine.

L'objectif de ces 5 nouvelles chaires d’excellence est d'une part de renforcer les domaines scientifiques clés dans lesquels l'Initiative possède déjà une visibilité significative et d'autre part de faire émerger des compétences et des pôles d'excellence dans de nouveaux domaines, complémentaires de la stratégie scientifique globale de l'Initiative et contribuant au développement de l’excellence académique.

« Ce dispositif complète et étend les chaires d’excellence mises en place dans le cadre du LabEx MME-DII[1].» précise Arnaud Lefranc, vice-président en charge de l’internationalisation de la recherche de l’université Paris Seine et directeur de l'Institut d'Etudes Avancées (IEA).

5 chaires d’excellence pour faire rayonner la recherche

Fédérant les forces des quatre établissements partenaires, ces 5 nouvelles chaires mettront en avant et se concentreront sur les trois domaines clés d’expertise de l’Initiative Paris Seine : les sciences sociales (notamment le management, l’économie et la finance), les sciences de la modélisation (en particulier les mathématiques et l’informatique) et les sciences du patrimoine. Ces 5 chaires de recherche seront lancées en septembre 2018 :

  • Une chaire sur les Systèmes Dynamiques, pilotée par l’UMR AGM (Mathématiques – UCP-CNRS) en partenariat avec le département de mathématiques de l’université de Warwick
  • Une chaire en Economie, pilotée par l’UMR THEMA (Economie – UCP-CNRS)
  • Une chaire sur l’Apprentissage dans les Systèmes Intelligents Autonomes à faible empreinte (ASIA), UMR ETIS (Informatique – UCP-ENSEA-CNRS)
  • Une chaire “Behavioral Strategy and Organizational Dynamics” pilotée au sein du département management de l’ESSEC Business School
  • Une chaire sur Financial Reporting Complexity and Sustainable Business Research pilotée au sein du département comptabilité de l’ESSEC Business School

« Grâce aux deux chaires d'excellence de l'Initiative Paris Seine dans les domaines du management et de la comptabilité, l'ESSEC va pouvoir accueillir des professeurs-chercheurs de très haut niveau dans un environnement académique propice à l'émergence des idées nouvelles. Cela consolidera l'excellence en recherche de l'ESSEC et son effet vertueux sur l'enseignement, en mettant les étudiants au contact des savoirs les plus pointus et les plus récents », souligne Vincenzo Esposito Vinzi, directeur général de l’ESSEC.

Pour Aymeric Histace, porteur de la chaire sur l’Apprentissage dans les Systèmes Intelligents Autonomes, ASIA s’inscrit, elle aussi, parfaitement dans l’objectif de l’Initiative : « Dans une dynamique de renforcement de l’expertise des établissements de l’Initiative et du laboratoire ETIS dans le domaine de l’intelligence artificielle en lien avec la thématique des systèmes complexes et leur impact sociétal, l’objectif scientifique est de permettre le développement d’approches fondamentales disruptives dans des cadres applicatifs répondant à des défis sociétaux majeurs (IoT, 5G, véhicule autonome, santé, sécurité des données, bâtiment intelligent). Cette chaire permettra également de renforcer la visibilité et l’attractivité à l’internationale du site dans le domaine des systèmes intelligents responsables ».

Deux recrutements ont d’ores et déjà été effectués : Marwa Chafii pour la chaire ASIA et Etienne Le Masson pour la chaire d'excellence AGM. Le total des 5 chaires financées représente un engagement de 377 000 € par an pendant 4 ans.

 

L’initiative d’excellence Paris Seine

En février 2017, l’UCP, l’ESSEC, la ComUe Paris Seine, l’EISTI, l’ENSEA, regroupées au sein du projet The Paris Seine Initiative, ont été lauréates des initiatives d’excellence I-Site (Initiatives Science, Innovation, Territoires, Economie) du Programme Investissement d’Avenir (PIA 2).

Aborder grâce à la recherche les enjeux globaux d’un monde en pleine transformation, notamment du fait de l’évolution scientifique et technologique, avec une approche radicalement internationale, au cœur d’un campus de premier rang par la qualité de vie, telles sont les grandes lignes de force de cette initiative d’excellence résolument tournée vers l’avenir.

Sa mise en œuvre s’appuie systématiquement sur deux leviers : l’excellence de la recherche et le développement économique.

 

Plus d'infos sur le site de l'initiative

Ce travail a bénéficié d'une aide de l'État gérée par l'Agence Nationale de la Recherche au titre du programme d'Investissements d'avenir portant la référence ANR-16-IDEX-008

 

[1] Dans le cadre de l’appel à projets Laboratoires d’excellence (LabEx), le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et de l’Innovation a attribué une dotation de 4,5 millions d’euros au LabEx « MME-DII : Modèles Mathématiques et Économiques de la Dynamique, de l’Incertitude et des Interactions ». Il associe dans un projet commun, centré sur la modélisation mathématique, économique et financière, plus de 150 chercheurs en sciences économiques, en mathématiques et en physique. Il réunit ainsi sept établissements franciliens d’enseignement supérieur et de recherche : l’université de Cergy-Pontoise, l’université Paris Nanterre, l’université Paris Ouest, l’ESSEC Business School, l’université Panthéon-Assas, l’université d’Evry et le CNRS autour d’un projet interdisciplinaire.